Trek sportif au sud des îles Lofoten

 

Trek de 4 jours au sud des îles Lofoten - Rando-Lofoten

 

3 ou 4 jours – Départ : Sørvågen / arrivée : Reine
Distance totale : 39km, dénivelé +/- 3600m, altitude maximum 1029m
Saison : juillet, août et septembre

 

Ce trek très sportif est un condensé des plus beaux sommets de l’île de Moskenesøya. Il s’adresse aux personnes qui n’ont pas le temps de se lancer dans des treks plus longs, tel que celui de la grande traversée des Lofoten, mais qui souhaitent se dépenser physiquement dans des paysages de haute-montage. Il est nécessaire d’avoir une expérience de la montagne et un bon sens de l’orientation, car au-delà du dénivelé et des distances à parcourir, la plupart du parcours s’effectue hors sentier, dans un terrain sauvage et accidenté.
Bien qu’il soit préférable de faire ce trek en 4 jours pour profiter au mieux des endroits traversées, il est possible, si vous êtes pressés, de rejoindre le village de Reine dans l’après-midi du jour 3. Pour cela il vous faudra arriver à Vindstad avant le départ du dernier ferry à 15h25 (voir horaires ici). Cependant, la plage de Bunes étant un magnifique spot pour bivouaquer et admirer le soleil de minuit, nous pensons qu’il est préférable de prendre son temps et de passer la troisième nuit dans cet endroit superbe…

NOTE: Il n'y a aucun point de ravitaillement audelà de Sorvagen, il vous faut donc démarer ce trek avec 3 à 4 jours de vivres (ou une bonne canne à pêche ;-)

Parcours complet du trek (carte ci-dessous)

38.5 km, 04:45:13

Etape n°1 – De Sørvågen au lac de Krokvatnet

Ne vous fiez pas à la distance de cette étape qui passe par le sommet de Støvla: c’est avec l’étape n°2 la plus difficile du parcours. Elle ne doit être envisagée que si la neige a totalement disparu du sommet. Certains passages de l’ascension se font sur les pentes très en devers qui surplombent le lac de Fjerddalsvatnet et quand il y a de la neige, le passage peut s’avérer dangereux voir impossible. L’ascension vers le sommet, ainsi que la redescente vers le lac se fait à travers des pierriers et un terrain accidenté où l’usage d’un GPS peut être nécessaire. Mais quelle récompense lorsque l’on atteint le sommet encore peu fréquenté de Støvla et son panorama à 360°  sur le sud de l’archipel! En redescendant, vous trouverez plusieurs endroits pour bivouaquer entre les lacs de Krokvatnet et Tennesvatnet. Le point proposé ici est un petit promontoire arrondi qui offre une belle vue sur le fjord de Forsfjorden. De là vous serez à pied d’œuvre pour gravir le sommet de Hermanndalstinden le lendemain matin.

Vue du sommet de Stovla (Rando-lofoten.net)

Départ : Sørvågen (N67° 53.474’ E13° 00.608’)
Arrivée : butte 440m entre les lacs de Krokvatnet et Tennesvatnet (N67°56.013’ E12°58.738’)
Distance : 11km
Temps de parcours : 6 à 7h de marche
Dénivelé : +1276m/-789m
Altitude max : 824m
Bivouac : possible partout 
Point(s) d'eaut : tout au long de la randonnée
Point(s) de ravitaillement : Sørvågen (Joker, Matkroken)
Note : certains passages sont dangereux si enneigés (sentier praticable à partir du mois de juillet en général). GPS très utile surtout dans la redescente vers les lacs.
Autre rando : Tindstinden, Munkan

10.8 km, 06:21:47


Etape n°2 – Sommet de Hermannsdalstinden (1029m) et vallée de Hermannsdalsvatnet

Cette étape est la plus longue et la plus extraordinaire en terme de paysages traversés. Vous atteindrez successivement le plus haut sommet de l’île de Moskenesøya (Hermannsdalstinden – 1029m), puis une vallée sauvage et difficile d’accès qui rejoint la côte ouest de l’île. De même que pour le sommet de Støvla, il n’est pas conseillé de s’aventurer sur le sommet de Hermanndalstinden si ce dernier est encore recouvert de neige (risque d’avalanches et de chutes de pierres). Il est important de bien gérer son effort durant cette étape, car une fois atteint le premier sommet, le chemin à parcourir est encore long. La redescente vers le fjord de Forsfjorden et le sentier qui longe ce dernier ne sont pas de tout repos et il vous reste encore un deuxième col à franchir (500m de dénivelé) pour atteindre la vallée de Hermannsdalen. En longeant le lac d’Hermannsdalsvatnet vous atteindrez une zone de prairie entre le lac et la mer sur laquelle il est idéal d’établir son bivouac, en particulier sur la butte de Sandhågen au sud. Si la mer est difficile d’accès à cet endroit le grand lac d’Hermannsdalsvaten offre de nombreuses possibilités pour la baignade et la pêche.

Randonneur au sommet de Hermannsdalstinden (Rando-lofoten.net)

Départ : butte 440m entre les lacs de Krokvatnet et Tennesvatnet (N67° 56.013’ E12° 58.738’)
Arrivée : butte de Sandhågen (N67° 57.363’ E12° 54.475’)
Distance : 15,2km
Temps de parcours : 7 à 8h de marche
Dénivelé : + 1493m/-1918m
Altitude max : 1029m
Bivouac : possible partout 
Point(s) d'eaut : tout au long de la randonnée
Point(s) de ravitaillement : aucun
Note : passages près du vide durant l’ascension du sommet de Hermannsdalstinden (éviter  cette ascension si le sommet est encore enneigé). Le sentier entre Forsfjord et  Vindstad est étroit et scabreux par endroits, spécialement si vous êtes lourdement chargés.
Autre rando : aucune

15.1 km, 22:26:25


Etape n°3 – De Hermannsdalsvatnet à la plage de Bunes

Cette étape, plus facile et plus courte que les deux premières, vous mène jusqu’à la célèbre plage de Bunes (ou Buneset) qui fait face à la mer de Norvège. Dans un premier temps il vous faut sortir de la vallée par le même sentier pris à l’aller, jusqu’au col qui surplombe Vindstad et Forsfjorden. Ensuite, vous prendrez un petit sentier qui contourne le sommet de Håtinden par le nord et redescend sur la petite route qui relie Vindstad au fond du fjord de Bunesfjorden. En été, le parcours de Vindstad à la plage de Bunes est très fréquenté, car ce parcours est facile. Vous ne devriez donc pas être seul sur cette partie-là de la randonnée. Malgré cette relative affluence, l’endroit vaut la peine d’être découvert et la plage est un très bon endroit pour bivouaquer. Si vous ne souhaitez pas passer la nuit sur la plage de Bunes mais que vous avez décidé de retourner directement à Reine par le ferry, gardez à l’esprit que le dernier ferry de la journée part à 15h25 et qu’il vous faudra être sur place une vingtaine de minutes en avance si vous voulez être sûr d’embarquer (la capacité du bateau est limitée).

Ferme abandonnée dans la vallée d'Hermannsdalen (Rando-lofoten.net)

Départ : Cap de Hermannsdalvatnet (N67° 57.363’ E12° 54.475’)
Arrivée : Plage de Bunes (N67° 58.674’ E12° 57.675’)
Distance : 9km
Temps de parcours : 3h30 de marche
Dénivelé : +658m/-666m
Altitude max : 494m
Bivouac : possible partout et en particulier sur la plage de Bunes (Buneset)
Point(s) d'eaut : première partie de la randonnée et à Vindstad
Point(s) de ravitaillement : aucun
Note : néant
Autre rando : Brunakseltinden

8.8 km, 11:35:51


Etape n°4 (si  vous avez opté pour 4 jours) – Plage de Bunes – Reine (Ferry à partir de Vindstad)

La dernière étape est extrêmement courte, elle vous ramène jusqu’à l’embarcadère du ferry à Vindstad où vous pourrez prendre l’une des navettes qui rejoint le village de Reine de l’autre côté du fjord (voir les horaires du ferry).

Sentier menant à la plage de Bunes (Rando-lofoten.net)

Départ : plage de Bunes (N67° 58.674’ E12° 57.675’)
Arrivée : quai de Vindstad (N67° 57.477' E13° 00.223')
Distance : 3,2 km
Temps de parcours : 45min de marche
Dénivelé +/- : 100 m
Altitude max : 76 m
Bivouac : pas de possibilité dans le village de Reine
Point(s) d'eaut : à Vindstad
Point(s) de ravitaillement : Reine (Coop Marked ou station service Circle K)
Note : arriver à l’avance pour le ferry si vous êtes en haute saison
Autre rando : Reinebringen, Veinestinden

3.2 km, 12:37:10


 

Horaires de ferry Vindstad/Reine

  • Aucun commentaire n'a été trouvé
Ajouter un commentaire

Copyright et droit d'auteur

Toute représentation totale ou partielle de ce site ou son contenu (structure générale, textes, sons, logos, images animées ou non), par quelque procédé que ce soit, sans autorisation préalable et expresse auprès des auteurs de Rando-Lofoten, est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par le code de la propriété intellectuelle. Tous les textes du site ont été déposées auprès de la SDGL.